Les femmes dans la mémoire de Genève

Ouvrage collectif

Sous la direction d'Erica Deuber-Ziegler et Natalia Tikhonov

Aux éditions Suzanne HURTER

 

Format : 21 x 30 cm
308 pages et 345 illustrations 
édition reliée pleine toile cousue au fil

Prix : CHF 85.-

Pour le commander, cliquez ICI

L'ouvrage, rédigé par 56 auteurs réunis par un comité scientifique, est conçu comme une anthologie et, en partie, comme un dictionnaire. Il est ordonné en 5 parties chronologiques allant du XVe siècle à nos jours, qui sont découpées en fonction des changements visibles survenus dans les rapports entre les sexes, puis divisées en 16 chapitres thématiques et 84 notices biographiques. Il répare un oubli en rendant justice à quelques-unes des femmes de Genève qui ont apporté au cours des siècles, par leurs activités, une contribution personnelle marquante à l’existence et à l’épanouissement de la société.

Il se veut une réaction à l’indifférence, voire au dédain avec lesquels les femmes ont été traitées par les historiens. Car, tandis que l’historiographie genevoise regorge de publications consacrées aux hommes illustres, peu de femmes – pas plus d’une dizaine en plus de l’exceptionnelle et brillante Germaine de Staël – ont eu jusqu’à présent l’honneur d’une monographie. Il met un visage sur les noms féminins dont l’écho résonne, fort ou de manière plus ténue, dans la mémoire locale, les évoque et les situe. Elles ont été genevoises de naissance, d’adoption ou de passage, sont toutes disparues, et les rai- sons de leur « célébrité » sont très diverses. La démarche revêt, à défaut de l’exhaustivité d’une histoire des femmes de Genève – de toutes les femmes et de la condition féminine –, une dimension symbolique, une pertinence scientifique et une utilité pédagogique.