L'Oratoire israélite de Veyrier fait peau neuve à l'occasion des Journées européennes du patrimoine !

Coïncidence du calendrier, les travaux de restauration extérieure de l’Oratoire israélite de Veyrier se sont achevés tout juste avant les Journées Européennes du Patrimoine 2018 (www.journeesdupatrimoine.ch) qui se sont déroulées cette année le même jour que la Journée Européenne de la Culture Juive (JECJ) !

Dans le cadre d’une visite organisée par les Journées Européennes en collaboration avec la Communauté Israélite de Genève, plus de 250 visiteurs venus de la région genevoise et de France voisine ont eu l’occasion de redécouvrir, sous la houlette de Jean Plançon, la splendeur de la pierre de Jérusalem qui recouvre l’ensemble de l’édifice depuis 2001. Cette magnifique pierre de couleur crème, plus ou moins blanchâtre par endroits, qui se singularise aussi par ses variations de ton ocre dues à la présence naturelle d’« hématite rouge », autrement dit d’oxyde de fer, avait particulièrement souffert ces dernières années en raison du climat plutôt rude et humide de nos contrées alpines. Après une campagne de nettoyage (par hydro-gommage), l'édifice resplendit donc à nouveau.

Un cimetière sur la frontière 

Les Journées Européennes se sont déclinées cette année autour du thème « sans frontières », ou plus précisément : des journées européennes sans frontières. Voilà sans doute pourquoi la Ville et l’Etat de Genève ont décidé d’inclure dans leur programme la visite du Cimetière israélite de Veyrier-Étrembières dont la singularité, unique au monde, repose sur la présence d’une frontière politique à l’intérieur même de son périmètre : celle qui sépare la Suisse de la France. L’occasion était donc donnée de rappeler le rôle important joué par cette singularité géographique qui a finalement permis de sauver de nombreux Juifs fuyant le nazisme au cours de la Seconde Guerre mondiale. Outre la visite du cimetière, les visiteurs ont pu aussi découvrir le vitrail monumental en dalle de verre qui orne l’Oratoire, œuvre de l’artiste genevoise Régine Heim ; les dimensions et la beauté du tableau du vitrail ont inspiré la réalisation d’une seconde oeuvre qui orne la Grande Synagogue de Jérusalem !

Pour en savoir plus sur ce cimetière, cliquez sur le lien ci-dessous:

- Le cimetière israélite de Veyrier